Est-ce que le Black Hat SEO est illégal ?

Le Black Hat SEO est-il vraiment illégal ?

Même si le nom suggère quelque chose de maléfique, peut-être même de criminel, le Black Hat ne s’avère pas si malsain. Au mieux comme désobéissant et peut-être un peu sournois. Et ce n’est pas illégal (contraire à une loi au sens propre du terme), c’est uniquement contre les directives imposées par Google, c’est à dire que vous avez enfreint un règlement, vous avez triché. C’est un peu comme s’aider d’une main pour marque un but au football. Vous n’irez pas en prison pour cela. Au pire, vous êtes exclu du jeu. Néanmoins, les sites Web qui utilisent des techniques Black Hat ont quelque chose à craindre parce que Google est devenu très bon pour détecter le spam. Si cela est remarqué, le site sera puni et il peut être difficile, voire impossible, de nettoyer un profil de lien gonflé grâce aux techniques Black Hat.

Je veux générer des visiteurs en moins de 3 semaines !

Quelles pratiques Black Hat SEO sont illégales ?

Si des sites étrangers sont piratés afin d’y placer des backlinks, non seulement une violation des directives de Google pour les webmasters est punissable, mais un crime réel est commis.

Il en va de même pour le contenu que vous mettez à disposition sur votre propre site, qui est destiné à collecter les mots de passe ou à installer des virus, chevaux de Troie et autres logiciels malveillants sur les ordinateurs des utilisateurs.

Le cas du Duplicate Content (= contenu dupliqué) est également à prendre en considération, car il est régit par le droit d’auteur et punissable par la loi. Donc, prudence !

Negative SEO : le côté obscur du Black Hat SEO

Comme je l’ai dit, le Black Hat SEO n’est généralement pas illégal car il ne viole aucune loi. Mais maintenant, il faut savoir que le SEO dit ‘négatif’ existe. Derrière ce terme inoffensif, il y a quelque chose d’illégal. Il s’agit simplement d’endommager un autre site Web (un concurrent). Le référencement négatif est fondamentalement du référencement Black Hat pour un site tiers. Les techniques black hat sont donc utilisées pour nuire à un autre site. Par exemple, des liens de spam sont placés sur cette page en prévision et dans le but d’être punis par Google. D’où une perte de ranking. C’est bien sûr illégal. Cependant, on peut également se demander dans quelle mesure cela est réellement efficace, surtout si l’on ne veut pas seulement nuire à l’autre partie, mais aussi s’en procurer un avantage. La menace ne doit donc pas être surestimée, mais il faut être conscient de la possibilité d’une telle manipulation.